Édito

10 mai 2018

Aujourd'hui est un grand jour. La fuite en avant nous empêche souvent de voir, et de prendre le temps. Nous développons des stratégies étranges de confort individuel dans la négation de l'interaction, en dehors de l'interaction intéressée, celle qui nous apporte de manière ciblée et calculée ce que nous pensons être nécessaire à notre réussite, bonheur, incarnation matérielle. Aujourd'hui nous rencontrons. Des gens, des idées et des images, le temps d'une respiration, d'un trajet, d'une attente. Nous sommes numériques, nous sommes physiques et nous ne rejetons rien. Le sujet est la rencontre, d'où qu'elle vienne.
Voir plus